CNR en santé : l’Agence réunit les présidents de CTS pour lancer la déclinaison régionale

Actualité

Le volet du Conseil national de la refondation (CNR) consacré à la santé a été lancé le 3 octobre par le ministre de la Santé et de la Prévention au Mans. Il se décline au niveau territorial jusqu’en décembre, et s’accompagne de consultations citoyennes numériques.

Afin de lancer la dynamique francilienne, l’ARS Île-de-France a réuni le 12 octobre les présidents des conseils territoriaux de santé (CTS), instances qui joueront un rôle essentiel dans la période de concertation qui s’ouvre dans les territoires. Objectif : faire émerger du terrain des solutions concrètes pour améliorer le système de santé.

Une concertation axée autour de quatre thématiques principales

En introduction de cette rencontre, la directrice générale de l’Agence régionale de santé a rappelé les principes qui gouverneront cette concertation et notamment la volonté d’ancrer et d’adapter les solutions localement.

La concertation lancée par l’Agence sera ainsi co-organisée avec l’ensemble des partenaires des territoires : CTS (instances de démocratie sanitaire qui regroupent des professionnels de santé, usagers, collectivités territoriales et représentants de l’Etat), Assurance maladie et collectivités territoriales notamment. Elle rassemblera les élus, les administrations, les professionnels et les usagers qui seront invités à faire des propositions autour des quatre thématiques du CNR santé :

- Le rôle et l’accès au médecin traitant ;   

- L’attractivité des métiers de la santé ;

- La permanence et l’accès aux soins ;

- Les politiques de prévention.

Les acteurs mobilisés pourront également faire le choix d’ajouter une ou deux thématiques propres à la situation spécifique de leur territoire, s’ils le souhaitent.

Ces concertations se dérouleront jusqu’à la mi-décembre. En parallèle, les acteurs régionaux (organisations régionales représentant les professionnels de santé, les usagers ou les offreurs du secteur sanitaire ou médico-social…) peuvent également transmettre des contributions écrites dès à présent et avant le 15 novembre 2022, à l’adresse suivante : ars-idf-cnr@ars.sante.fr
Enfin, une plateforme numérique nationale a été lancée afin de permettre à chacun d’apporter ses contributions personnelles inspirées d’expériences locales : https://conseil-refondation.fr/inscription/

Des concertations lancées dans chaque département à partir du 17 octobre

En Île-de-France, des concertations à l’échelle territoires ou bassins de vie seront lancées dans chaque département à compter de la semaine du 17 octobre, sous l’égide notamment des conseils territoriaux de santé (CTS).

L’ensemble de ces travaux, concertations territoriales comme contributions écrites régionales, fera l’objet d’une consolidation puis d’une restitution régionale d’ici la fin de l’année.

Les propositions concrètes identifiées seront remontées au niveau national, et constitueront un apport de poids à la réflexion collective pour la révision du Projet Régional de Santé (PRS). Dans cette perspective et dans le prolongement de ces concertations, des groupes de travail seront mis en place dès le début 2023 avec l’objectif d’intégrer dans le prochain PRS les orientations stratégiques qui auront émergé à l’échelle régionale et départementale, de prendre en compte les différentes contributions qui seront discutées ces prochaines semaines, et de les décliner en feuille de route pour les cinq années à venir.

Pour en savoir plus sur le CNR : https://conseil-refondation.fr/

Aller plus loin

Mots clés