Appel à manifestation d'intérêt pour la création de coordination renforcée ville-hôpital-ville pour la prise en charge de patients diabétiques

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Parcours de santé

En cours

Appel à manifestation d'intérêt (AMI)

L’ARS Ile-de-France souhaite lancer un dispositif expérimental dans le cadre de la mesure 5 du Pacte de Refondation des Urgences « Généralisation des parcours dédiés aux personnes âgées (PA) pour éviter le recours aux urgences ».

Contexte de l'appel

L’amélioration du parcours de soins des patients atteints de maladies chroniques et plus spécifiquement souffrant de diabète est une priorité de santé publique. La stratégie « Ma Sante 2022 » identifie ainsi le diabète comme un des parcours prioritaires.

La prévalence du diabète est importante (5,3%) et continue d’augmenter en raison du vieillissement de la population. Un pic de prévalence s’observe chez les personnes âgées, pour les hommes entre 70 et 85 ans (20% de cette population masculine âgée souffre de diabète) et pour les femmes entre 70 et 89 ans (14% de cette population féminine âgée souffre de diabète).  En Île de France, en 2019, l’assurance maladie estime que 644 500 personnes sont prises en charge pour un diabète.

 

Objectifs

Les complications du diabète, révélatrices d’un diabète mal équilibré, sont potentiellement liées à un suivi non optimal en ville en terme notamment de coordination de parcours (la prise en charge du diabète requérant de nombreux intervenants) et d'adhésion des patients à la prise en charge proposée. Les complications peuvent conduire à des hospitalisations dont certaines en urgence.

L’apparition de complications nécessite un suivi partagé et coordonné Ville-Hôpital notamment dans les territoires sous-denses en terme de professionnels de santé de ville spécialisés dans la prise en charge du diabète, avec des risques de rupture de parcours. Parmi les indicateurs de coordination, le taux d’hospitalisation potentiellement évitable (indicateur permettant de veiller à la qualité de la coordination entre les acteurs du premier recours et l’établissement de santé en amont des hospitalisations), disponible sur le site de l’ATIH pour 6 pathologies dont le diabète, montre ce taux (standardisé)  pour le diabète est le plus élevé en Île-de-France par rapport aux autres régions du territoire métropolitain (https://www.atih.sante.fr/actualites/nouveaux-indicateurs-de-coordinati…). 

Une partie de ces hospitalisations pourraient ainsi être évitées grâce à une coordination renforcée ville-hôpital-ville tel que le préconise le Haut Conseil de la Santé Publique (juin 2021).

Le présent appel à manifestation d’intérêt concerne donc la mise en place d’une coordination Ville-Hôpital/ hôpital-Hôpital/Hôpital-Ville porté par une infirmière de coordination pour la prise en charge de patients diabétiques. 

 

À qui s'adresse cet appel ?

L’ARS Ile-de-France souhaite développer, dans le cadre du respect de la déontologie médicale, une coordination renforcée Ville-Hôpital-Ville portée par une infirmière de coordination, au sein de services de diabétologie, afin d’améliorer et de fluidifier la prise en charge des patients atteints de diabète.

 

Calendrier

Date limite de dépôt des candidatures : mercredi 14 Décembre 2022

Date de publication des résultats : à partir du lundi 16 Janvier 2023

 

Conditions de candidature

Au regard des objectifs attendus, les Etablissements éligibles à l’appel à manifestation d’intérêt doivent disposer au préalable d’un service d’endocrinologie-diabétologie-nutrition et attester d’une expertise confirmée pour la prise en charge de patients diabétiques.