La santé avance en Île-de-France

Accompagnement thérapeutique de proximité, une nouvelle pratique pour les professionnels de santé libéraux

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
ATP - ETP et médecine de ville
L’ARS et L’URPS Médecins Ile-de-France expérimentent un dispositif adapté aux professionnels libéraux pour renforcer les pratiques éducatives, au moyen d’un dispositif d’appui co-construit.
Corps de texte

L’ARS Ile-de-France et l’URPS médecins libéraux Ile-de-France ont signé le 6 juillet 2017 un protocole d’accord dont l’axe « Santé publique et Prévention » (annexe 10) a pour objectif la mise en œuvre d’une action expérimentale d’ATP pour les patients porteurs de maladies chroniques. Cette expérimentation est conçue en partenariat avec le Pôle Ressources Ile-de-France en ETP et l’IRDES (Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé). Elle s’appuie sur une démarche participative visant à renforcer les pratiques éducatives des médecins libéraux.

L'offre d’ETP en ville reste marginale comparativement à celle du secteur hospitalier (85 %). Elle est surtout portée par des structures associatives, des centres municipaux de santé et des réseaux de santé.

Partant du constat  que l’Education thérapeutique du patient telle que définie dans le cahier des charges national, est peu compatible avec l’exercice de la médecine de ville, l’ARS et l’URPS Médecins Île-de-France se sont accordées sur la nécessité de construire un dispositif innovant d’ETP plus adapté aux pratiques des médecins libéraux généralistes et spécialistes : l'Accompagnement Thérapeutique de Proximité. Ce dispositif s’inscrit dans le Programme Régional de Santé 2018-2022 ainsi que dans la Stratégie Nationale de Santé qui promeut la lutte contre les inégalités sociales et territoriales de santé. En effet, compte tenu de la transition épidémiologique des maladies chroniques, le développement des pratiques éducatives en médecine libérale est l’enjeu capital de demain pour introduire la prévention dans l’offre de soins en ville en proximité avec les patients.

Les 90 médecins volontaires recrutés dans le cadre de cette expérimentation seront les acteurs de la co-construction de ce dispositif. A partir de leurs pratiques éducatives actuelles, de leurs besoins et de ceux des patients, ce projet vise à faciliter la mise en œuvre de séances individuelles d’accompagnement au plus près du lieu de vie de leurs patients porteurs de maladies chroniques.

L’objectif est de toucher au moins 10 patients par médecin dans un cycle ATP.

Sur un plan plus général, ce projet innovant a pour vocation de compléter l’existant en matière d’approche éducative et de coopérations interprofessionnelles.

Une expérimentation en quatre étapes

1. Un temps de prise de connaissance et d’analyse des besoins des professionnels libéraux. 
Deux soirées d’échanges ont été organisées en juillet et octobre 2018, 45 médecins (généralistes, mais aussi spécialistes) ont déjà été recrutés pour 2018

2. Un temps de formation des médecins libéraux. 
Une formation-action est organisée sous forme d'un séminaire en soirée pour aider les médecins à mettre en œuvre des pratiques efficaces et utiles pour leurs patients.
Date : 4 décembre 2018 (20h - 23h)
Lieu : URPS médecins Ile-de-France - 12 rue Cabanis 75014 Paris3.

3. La mise en œuvre des séances d’ATP.
Elles débuteront en 2019 et un dispositif d’accompagnement à distance sera mis en place.
Date : premier trimestre 2019
Lieu : Cabinet médical

4. Un séminaire d’évaluation
Les premières actions feront l'objet d'un séminaire d’évaluation à 4 mois, en soirée.
Date : 2 avril 2019 (20h - 23h)
Lieu : URPS médecins Ile-de-France - 12 rue Cabanis 75014 Paris

Le dispositif se reproduira en 2019 pour atteindre les 90 médecins définis pour l’expérimentation qui se poursuivra jusqu’en 2022.

Aller plus loin

Mots clés