Grippe : faites-vous vacciner !

Actualité
Santé publique
Date de publication
Visuel
Vaccination femme
La grippe saisonnière est une maladie fréquente et généralement bénigne, mais pour des personnes fragiles, elle peut se révéler grave et parfois mortelle. La vaccination et l’adoption de certains gestes, appelés «gestes barrières» sont fondamentaux pour se protéger contre la grippe.
Corps de texte

Il est à signaler que la vaccination contre la grippe ne protège pas de la COVID. Toutefois, les personnes susceptibles de développer des formes graves suite à l’infection par l’un de ces deux virus sont les même et il importe donc de les protéger du virus de la grippe.

 

Pour se protéger : la vaccination

La vaccination est le meilleur moyen de prévention de la grippe pour les personnes fragiles.

En Île-de-France, le taux de couverture vaccinale est perfectible, seulement 43,2% des personnes éligibles étaient vaccinées en 2018-2019 (BSP Ile de France, Avril 2019). 

La vaccination contre la grippe est fortement recommandée pour :

  • les personnes les plus fragiles et particulièrement à risque de complications
  • les personnes de 65 ans et plus,
  • les personnes adultes ou enfants à partir de l’âge de 6 mois, qui présentent une maladie chronique,
  • les femmes enceintes (quel que soit le trimestre de la grossesse),
  • les personnes présentant une obésité (avec un indice de masse corporelle supérieur ou égal à 40kg/m2),
  • les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d'hébergement quel que soit leur âge,
  • l'entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave (ex : prématurés, cardiopathie congénitale),
  • l’entourage des personnes immunodéprimées
  • les professionnels de santé et tous les professionnels en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère.
  • les personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et personnels de l'industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides).

Où et comment se faire vacciner ?

Les patients éligibles à la vaccination* reçoivent un bon de prise en charge du vaccin par l’Assurance Maladie :

  • le vaccin peut être  retiré directement en pharmacie, sur présentation du bon,
  • ensuite, vous pouvez vous faire vacciner par le professionnel de votre choix :
    • par votre médecin traitant,
    • par votre sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois),
    • si vous êtes majeur, par votre pharmacien (attention, tous les pharmaciens n’ont pas la possibilité de proposer cette vaccination dans leur officine),
    • si vous êtes majeur, par une infirmière.

*Si vous êtes éligible à la vaccination antigrippale, mais que vous n’avez pas reçu votre bon de l’Assurance Maladie, rapprochez-vous de votre médecin traitant, de votre sage-femme ; de votre infirmier ou de votre pharmacien qui pourra éditer un bon.

Attention :

  • Les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure ne sont pas éligibles à la vaccination directe par un infirmier ou un pharmacien.

La vaccination antigrippale peut également être proposée par des entreprises au titre de la prévention en milieu professionnel. Elle est dans ces cas prise en charge par l’entreprise.

Quand se faire vacciner ?

Vous pouvez vous faire vacciner à partir du mois d’octobre et jusqu’à fin janvier.

N’oubliez pas les gestes barrières, COVID 19 ou grippe, ce sont les mêmes !

L’adoption de certains gestes, appelés «gestes barrière» par toutes et tous est fondamentale, en complément de la vaccination contre la grippe pour les personnes à risque, pour limiter la transmission de la maladie.

À titre préventif :

  • se laver les mains régulièrement,
  • se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue,
  • se moucher dans un mouchoir à usage unique,
  • éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche.

Si l’on est atteint par les virus de l’hiver :si vous présentez des symptômes qui nécessitent la consultation d’un médecin, privilégiez le contact avec votre médecin traitant. En effet, les services d’urgence sont extrêmement sollicités en cette période (en cas d’urgence ou d’indisponibilité de votre médecin traitant, appelez le 15.)

  • limiter les sorties,
  • limiter les contacts directs et indirects,
  • porter un masque chirurgical, avec une vigilance accrue en cas de contact avec des personnes fragiles.

En savoir plus sur les gestes barrière (Ministère en charge de la santé)

Liens utiles

 

 

Aller plus loin

Mots clés